Exposition de Peinture  permanent de PIERRE JEAN COULON

SUR LE THEME DE LA CHOUETTE

Huile et technique mixte

Pierre Jean Coulon excelle dans la peinture à l’huile, l’aquarelle et s’exprime dans le domaine « Fantastique » et par la bande dessinée

 

 

La ville fête ses trois glorieuses


Les catégories restaurants et traiteurs ont été récompensées. Photo Christian Guilleminot

La Confrérie des Gourmandes de Dijon a organisé jeudi dernier, au cellier de Clairvaux, le premier concours du plat le plus innovant à base de cassis, de moutarde et de pain d’épices.
Placé sous le contrôle de maître Bernard Houssin, huissier de justice, le jury a délibéré avec la présence des deux chefs de cuisine Christophe Guéant, de l’Oiseau des Vignes à Beaune, et Jean-Alain Poitevin du Château de Gilly à Gilly-lès-Cîteaux, ainsi que de Daniel Blanchard, traiteur et Grande Médaille d’honneur de la gastronomie.
Le président de la confrérie a donné lecture du palmarès 2010. Dans la catégorie des restaurateurs, la médaille d’or revient à L’Alambic de Nuits-Saint-Georges, l’argent à la Maison Millière de Dijon et le bronze à l’établissement dijonnais Les Œnophiles.
Pour la catégorie traiteurs, Le Gourmet traiteur remporte l’or, le traiteur Poitrey l’argent et Denis Maublanc le bronze, tous trois de Dijon.

Publié le 26/06/2010 par Le Bien Public


Nems d’Epoisses et Pain d’Epices
Marmelade d’Agrumes, Brochette de Pain d’Epices aux Cerises confites
et Gingembre, Mélisse du Jardin

Nems à passer au four pendant une minute à 180°.


À la Maison millière, on y goute la fête, la danse, les rencontres en famille ou à deux. On y raconte aux enfants et aux grands des histoires de chouette porte bonheur, on y enseigne aussi la recette du « coq au vin » ou des oeufs en meurette ». On y chante surtout la convivialité et la Bourgogne éternelle.

EVENEMENT DIJONNAIS

L’ Hôtel Chambellan (xv° siècle) est en travaux

L’hôtel Chambellan est incontestablement l’un des plus beaux fleurons du patrimoine dijonnais.  L’édifice bénéficie d’une ornementation remarquable : sa lucarne monumentale, ses cuisines voûtées d’ogives, ses coursives de bois sculpté, son escalier se prolongeant par un petit jardinier, sa chapelle au premier étage et ses cheminées à manteau à tous les étages constituent ce chef d’œuvre de l’architecture civile gothique flamboyant.

Situé au 34 de la rue des Forges, cet hôtel particulier bâtie en 1490-1493  par Henri Chambellan, riche marchand drapier devenu vicomte mayeur  fût acquis par la ville de Dijon qui en fit le siège du syndicat d’initiative en 1924.

Classé Monument historique en 1913 et en 1917, l’établissement est dorénavant la propriété de Monsieur Philippe Bernard qui souhaite lui redonner toute sa splendeur.

Pour la première fois depuis plus de cinq siècles, l’hôtel Chambellan sera ouvert aux Dijonnais et aux touristes.  Il sera une vitrine  incontournable des savoir-faire locaux, un lieu de convivialité  et de rayonnement exceptionnel valorisant le patrimoine de notre cité.

  • Adam et Eve

Adam et Eve

Ou l’on apprend que chacun doit défendre ses prérogatives en tirant  de son coté tout en maintenant l’équilibre du couple.  Qu’aurions nous écrit sur le phylactère pour signifier à Eve qu’elle exagère un peu en faisant porter tout son poids sur le pied du pauvre Adam?

Un haut lieu touristique :

L’hôtel Chambellan figure sur tous les guides touristiques, il sera mis particulièrement en valeur par des visites commentées en interne ou par des professionnels du tourisme.

Un lieu d’exposition :

On y réalisera des expositions temporaires et permanentes autour des productions d’un artiste, d’un artisan, d’un secteur de métiers, d’un thème particulier…

  • Une boutique :

Produits régionaux : thés, moutarde, pain d’épices, cassis, vins…

Articles cadeaux de métiers d’art (dont nos réalisations)

Articles touristiques : cartes postales, revues, livres régionaux…

  • Un lieu de dégustation et de restauration :

On y mettra à l’honneur le patrimoine gastronomique local par une restauration simple et de qualité  au rez-de-chaussée: tartines, jambons persillés, fromages, dégustation d’apéritifs, de vins régionaux, de desserts locaux …

Restauration  à caractère régional à l’étage :                                                                   Cocktails, vins d’honneur, réceptions, réunions.

Bar à vins – Salon de thé

  • Un lieu de rencontre :

Débats, expositions, conférences, stages, centre de ressources, démonstrations de savoirs faire, mise en relation de professionnels désireux de transmettre leur savoir-faire et de s’enrichir mutuellement.

  • Un lieu de spectacle et d’émotion :

Dans la cour au magnifique décor flamboyant se dérouleront aux beaux jours des concerts de musique, pièces de théatre, poésie,…

L’escargot Symbole de l’Hôtel Chambellan